Divers·sorties

« Love on the rocks », et si on semait un peu de bonheur?

Il y a un mois environ, en allant jouer au parc de notre quartier, mon fils a trouvé un joli galet décoré.

Ayant eu vent du mouvement « love on the rocks » sur Instagram, je connaissais donc le principe.

Au dos, étaient écrites toutes les infos nécessaires et utiles surtout si on ne connaît pas le concept.

Galet trouvé dans le département 13

Le mouvement « love on the rocks » est né au Royaume Uni il y a quelques années et s’est répandu dans les autres pays grâce aux réseaux sociaux, le but étant de créer du lien gratuitement et de façon ludique. Semer des petits cailloux pour en quelque sorte semer du bonheur.

A l’heure des nouvelles technologies, des gens constamment rivés sur leurs écrans, ce concept invite les gens à faire appel à leur imagination en décorant des galets ou cailloux, et à se balader en plein air pour ensuite les cacher ou chercher ceux des autres.

Un mouvement de partage qui rassemble, qui nécessite tout de même les réseaux sociaux puisqu’il existe des groupes et des pages sur Facebook, des comptes Instagram pour publier créations de galets ou trouvailles.

En fouillant un peu sur Facebook, j’ai découvert qu’il existait en plus du groupe « Love on the rocks France » Ici, des groupes Facebook en fonction des différentes régions… Love on the rocks paca, Love one the rocks Lorraine

Il est très facile de trouver celui qui correspond à votre lieu de vie en tapant Love on the rocks + la région.

Des thèmes y sont proposés chaque mois, par exemple ce mois-ci, les thèmes sont:

-Thème 1: le Printemps

-Thème 2: Citations sur le thème de « La Vie »

Quand j’ai eu connaissance de ce mouvement je me suis demandé s’il était en accord avec la réglementation qui protège l’écosystème. En effet, par exemple il est interdit de ramasser des galets sur la plage (mesure de protection du littoral)

Il faut donc avoir en tête quelques points importants pour respecter l’environnement:

-ramasser des galets pour les décorer et participer à love on the rocks oui mais il faut les remettre dans la nature.

-ne pas ajouter de glitter, feutrine, yeux mobiles, plumes pompons, papier, cure-pipe etc

Ce qu’on peut faire pour décorer ses galets ou cailloux:

-utiliser de la peinture, des feutres acryliques type posca.

Pour mener à bien cette mission Love on the rocks:

-n’oubliez pas d’indiquer derrière votre décoration, le nom du groupe love on the rocks dans lequel vous êtes.

-prendre en photo le galet et l’endroit où vous l’avez caché et poster la photo sur ce groupe.

-dans les cas d’un galet trouvé, faites de même en le photographiant et en partageant votre découverte sur le groupe. La personne qui l’a caché sera ravie de savoir que son œuvre a été trouvée.

-si vous trouvez un galet, recachez-le. (Ça c’est moi qui le dis, mais si tout le monde garde les galets… à l’échelle mondiale… imaginez…)

Il n’est pas nécessaire d’être un grand artiste pour participer, n’hésitez pas à proposer cette activité aux enfants, même aux plus jeunes! Ils raffolent de ce genre d’activité, et se feront une joie de décorer les cailloux et de les cacher.

Nous avons testé avec Titi et il a adoré!

Voici nos chefs d’œuvre 😉 à 4 mains:

Il ne nous reste plus qu’à les cacher 😉

Et vous? Vous connaissiez ce mouvement? Cet article vous a t-il donné envie de vous lancer?

Lcfdi

Plus de photo de galets décorés sur Instagram love on the rocks

Source: Article france bleu fr

sorties

Une chouette visite: la grotte Chauvet 2!

En 1994 , 3 spéléologues, Jean Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hillaire, découvrent cette grotte ornée de dessins d’animaux préhistoriques.

Ses fresques sont datées à 36 000 ans, à ce titre la cavité d’Ardèche est la plus ancienne « galerie d’art » au monde, elle est d’ailleurs inscrite sur la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis le 22 juin 2014.

Elle se situe sur la commune de Vallon Pont d’Arc, en face du célèbre Pont d’Arc, à l’entrée des Gorges de l’Ardèche.

Dans un souci de préservation, le site original est fermé au public mais une réplique fidèle a ouvert en 2015 sous le nom de « Caverne du Pont d’Arc », puis elle a été rebaptisée en hommage à celui qui l’a découverte: « Grotte Chauvet 2 »

Ce site se trouvant à proximité de chez mes parents a attisé notre curiosité, si bien qu’aux dernières vacances, nous sommes allés le visiter.

La visite de la grotte (durée: environ 1h) comprend la présence d’un guide.

Il est interdit évidemment de prendre des photos à l’intérieur, c’est pourquoi les visuels que je vous partage dans cet article sont empruntés à leur site officiel:

Nous avons donc pu y voir des magnifiques œuvres:

Des représentations d’animaux essentiellement:

Des chevaux

Mammouths

Rhinocéros, bisons

Ours…

Mais aussi des empreintes de mains humaines avec mains positives:

Et mains négatives:

Votre billet d’entrée (15€ pour les adultes, 7,50€ pour les 10-17 ans et gratuit pour les -10 ans) vous donne également accès à la visite libre de la Galerie de l’Aurignacien, un espace ludique et interactif pour tout savoir du quotidien des hommes préhistoriques qui ont peint dans la Grotte Chauvet.

Il vous faut donc prévoir une demi-journée pour profiter pleinement de la visite du site. Sachez qu’il est possible de se restaurer sur place. (Snack/restaurant)

Dans cette galerie, nous avons pu prendre des photos librement:

Le site propose également des expositions, des animations pédagogiques, des projections cinématographiques etc…

Suite à cette visite, j’ai eu envie de proposer une activité simple à mon fils en lien avec les techniques d’art de la préhistoire.

Avec peu de matériel: des craies, un posca blanc, de l’eau, une petite ardoise avec chevalet et ses doigts!

Au préalable, j’ai reproduit grossièrement des dessins que nous avions vus dans la grotte. Ilyan a choisi les deux ours, son œuvre préférée de la grotte.

Ensuite nous avons préparé une mixture en écrasant de la craie dans de l’eau.

Et c’est ainsi qu’avec les doigts, nous avons coloré le dessin sur l’ardoise.

Un peu à la manière des hommes préhistoriques qui peignaient avec de l’ocre entre autres.

Résultat avant séchage

et voici une fois secs, un joli souvenir de notre visite fait main!

J’espère vous avoir donné un peu envie de visiter la grotte Chauvet 2, je vous laisse ici quelques liens utiles pour préparer votre visite si l’occasion d’y aller vous est donnée.

https://pontdarc-ardeche.fr/fr/grotte-chauvet-et-caverne-du-pont-darc

https://www.grottechauvet2ardeche.com/

https://m.facebook.com/grottechauvet2/

Lcfdi

sorties

Les carrières de Lumières des Baux-de-Provence , Picasso & les maîtres espagnols

Cette semaine, nous nous sommes offert une sortie en famille dans les Baux-de-Provence pour visiter les Carrières de Lumières.

Situées à moins d’une demi-heure de chez moi, je n’avais pas encore eu l’occasion d’y aller jusqu’à présent.

Cette année, l’exposition qui se déroule du 2 mars 2018 au 6 janvier 2019 a pour thème Picasso & les maîtres espagnols.

Chaque année l’artiste mis en avant est différent, la saison dernière il s’agissait de Arcimboldo.

>>Alors que peut-on voir cette saison dans les Carrières de Lumières des Baux-de-Provence ?

On en prend clairement plein les yeux avec un spectacle où les chefs-d’œuvres de Picasso, Rusinõl, Zuluoaga, Goya et Sorolla sont numérisés et projetés sur les gigantesques surfaces calcaires des carrières, le tout sur fond sonore. Nous avons reconnu entre autres : le concert d’Aranzuez et la voix de Maria Callas.

La projection montre les différentes périodes et techniques de l’artiste espagnol.

🎨 La période bleue: (1901 à 1904)

Période qui représente la tristesse, la vieillesse… dans les tonalités de bleus:

Nous avons pu voir par exemple l’entrevue (les deux sœurs, 1902), la vie (1903) et le repas de l’aveugle (1903),

Et la Femme assise au fichu ou la mélancolie (1902)

🎨 La période rose: (1904-1906)

Période qui représente l’amour, la maternité et réfère aussi au domaine du cirque, le tout dans les tons roses:

Nous avons pu admirer le célèbre tableau « la Maternité » par exemple ou certaines peintures d’arlequins. Malheureusement aucun de nous ne les avais photographiés.

🎨 Le cubisme

Il se manifeste dans l’exposition avec entre autres le célèbre tableau des demoiselles d’Avignon également présent sur l’affiche de l’exposition. (Cf plus haut)

et aussi Le portrait de Dora Maar: (1937)

Guernica (1937)

et Le baiser (1969)

Lors de la visite, on peut se promener librement dans les carrières, monter et descendre les roches calcaires, s’arrêter et s’assoir pour admirer les projections.

On peut rester autant de temps qu’on désire sachant que le spectacle est diffusé en boucle.

En ce qui nous concerne, nous avons passé 1h30 à contempler les toiles numériques.

Si vous êtes intéressés pour visiter ce site, voici un lien pour les infos pratiques: Tarif/réservation/localisation du site

Prévoyez des vestes polaires car il fait assez frais à l’intérieur des carrières. Prendre des photos est autorisé mais sans flash.

Pour ce qui est du parking c’est gratuit.

Cet article est non exhaustif car je ne voulais pas tout vous dévoiler sur cette belle exposition qui prendra fin le 6 janvier prochain, cependant j’espère qu’il vous a plu et vous a donné envie de visiter les Carrières de Lumières des Baux-de-Provence si l’occasion vous est donnée.

Lcfdi

sorties

Dinosaur’Istres : la colline du Castellan

En ce début de vacances d’été, je vous propose une idée de sortie à ne pas rater si vous habitez dans le coin ou même si vous êtes de passage en Provence.

Pour ceux qui ne connaissent pas Dinosaur’Istres, il s’agit d’un site localisé sur la colline du Castellan, en forêt à Istres (dans le 13) qui regroupe une vingtaine d’espèces de dinosaures reproduits en taille réelle.

La visite est totalement gratuite et impressionne les petits comme les grands!

Nous y sommes déjà allés avec titi l’année dernière mais il était encore trop petit pour mettre des mots sur ses impressions.

Cette année, il n’a pas caché son enthousiasme et a exprimé beaucoup de curiosité à l’égard des dinosaures rencontrés dans ce parc.

Et on comprend pourquoi en voyant ces photos:

Par rapport à l’année précédente, le parc a accueilli 4 espèces aquatiques,

et une partie « dinosaures de Provence » a été ajoutée

Je ne vous en dévoile pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise si vous décidez de vous y balader 😉 mais voici ma photo préférée:

Cette balade est vraiment intéressante pour les enfants d’ailleurs quand nous y sommes allés cette année, il y avait des groupes scolaires qui étaient en sortie pédagogique.

En fonction de leur âge, les enfants peuvent retenir des informations sur ce monde disparu grâce à des fiches de renseignements qui accompagnent chaque espèce de dinosaure. (Régime alimentaire, poids, caractéristiques physiques, locomotion…)

Bref.. une sortie que vous ne regretterez pas et que vos enfants ne sont pas prêts d’oublier…. Ilyan veut y retourner!

D’autant plus qu’autour du site se trouvent aussi le Art Zoo, également très sympa à voir,

ainsi qu’une aire de jeux pour terminer la promenade en beauté!

J’espère que cet article vous a plu, pour plus d’informations vous pouvez visiter ce Site. Sachez que des visites guidées payantes et réalisées par un paléontologue sont également possibles.

Le programme avec, entre autres, des activités ludiques pendant l’été apparaît également sur leur Page facebook.

Je ne pouvais pas vous laisser sans évoquer le célèbre film Jurassic Park, et c’est donc avec ces répliques qui m’amusent beaucoup que je clos mon papier 😉 :  »

– Disneyland aussi a eu quelques difficultés à ses débuts !

– Oui mais, John, quand les pirates des Caraïbes se détraquaient, ils ne dévoraient pas les touristes »

Lcfdi