Bricolages, DIY

Des activités autour de Picasso

Depuis que mon titi a visité les carrières de lumière autour des œuvres de Picasso, il est devenu passionné par ce peintre et reconnaît même certaines de ses œuvres.

L’idée m’est donc venue de lui faire des activités adaptées à son jeune âge autour de cet artiste.

J’ai tout d’abord reproduit à main levée la Villa chêne-Roc (très sommairement) afin qu’il la mette en couleur avec des feutres peinture:

Comme cela lui a plu, j’ai fait de même avec la mère et les enfants jouant, mais cette fois il devait coller des bandes de masking tape dessus:

Ensuite j’ai imprimé le portrait de Dora Maar que j’ai coupé en 5 pièces pour lui en faire un puzzle:

J’ai également imprimé un coloriage trouvé sur internet: maya et sa poupée, qu’il a colorié avec des crayons de couleurs:

Pour évoquer la période bleue de Picasso, j’ai imprimé l’arlequin accoudé en lui donnant comme consigne de ne mettre que du bleu sur le dessin: feutres, crayons de couleurs, gommettes ont été utilisés:

Nous nous sommes amusés aussi à détourner Paul en arlequin, en collant une photo de mon fils à la place du visage du personnage:

Puis à la manière de Picasso, Ilyan a reconstitué un portrait en assemblant des parties du visages découpées dans des magazines féminins:

Le résultat est plutôt drôle!

Il a ensuite décoré une impression de la colombe de la paix de Picasso, à l’aide de ses empreintes. Pour se faire, je lui avais donné des tampons encreurs de différentes couleurs:

Je trouve le résultat très joli.

Enfin pour clore notre semaine sur Picasso, j’ai dessiné sur une petite toile au feutre acrylique le portrait d’un enfant à la manière de l’artiste. Titi l’a ensuite colorié avec des feutres peinture:

Nous avons regroupé tout dans un classeur qu’il peut consulter quand il le désire. Il est très fier de pouvoir montrer ses œuvres « comme Picasso » comme il le dit si bien.

Ces activités lui ont beaucoup plu. Je pense que je renouvellerai cette expérience autour d’un autre peintre prochainement.

Lcfdi

Publicités
Bricolages, DIY

Une planche à visser/dévisser

Mon titi éprouvant quelques difficultés pour visser et dévisser les bouchons des bouteilles, bocaux ou boîtes, j’ai eu l’idée de créer une planche à cet effet d’inspiration Montessori.

Je l’ai réalisée avec du matériel de récupération.

Si vous voulez en faire une il vous faudra:

-Un support en bois de préférence (dos d’un puzzle en bois par exemple)

-De la colle à pistolet

-Un cutter

-des bouchons de tailles/ couleurs différentes (bouteilles de lait, eau, soda etc)

-Des éléments pour décorer (ici étoiles en mousse mais on peut utiliser de la peinture, du glitter, des stickers etc)

-Un marqueur indélébile

Donc pour le support j’ai pris un puzzle en bois dont mon fils avait perdu des pièces (c’est sa spécialité d’en perdre une seule… ce qui me désole encore plus 😆).

J’ai utilisé le dos du puzzle pour y coller avec de la colle chaude au pistolet des bouchons de tailles et de couleurs différentes coupés à l’aide d’un cutter.

j’ai inscrit « planche à visser » avec un feutre permanent et mon titi a décoré la planche à visser/dévisser avec des étoiles en mousse autocollantes pour égayer un peu le support.

Voici la planche en situation de test (dès son réveil il a voulu l’essayer)

Voilà qui devrait l’aider à acquérir le bon geste pour visser et dévisser les bouchons.

J’espère que votre rentrée s’est bien passée ;), ici titi a fait sa première rentrée comme sur des roulettes et maman Cigale n’a même pas versé de larme 🙂

Lcfdi

Bricolages, DIY·Broderie

Un tote bag brodé

Vous commencez à connaître mon goût pour la personnalisation et la customisation?

Et bien l’idée m’est venue naturellement de customiser ce joli tote bag reçu en cadeau avec l’achat de chaussures pour titi.

Au départ, je voulais inscrire son prénom en utilisant la technique du point de croix… mais n’ayant pas de toile tire-fils, je me suis donc essayée à la broderie… libre.

J’ai commencé par centrer le prénom sur un côté de la toile en commençant par la lettre du milieu: Y

Le résultat final n’est pas triste d’autant plus que j’ai brodé chaque lettre dans une couleur différente pour rappeler les motifs présents sur le tote bag.

Voilà un joli sac pas parfait personnalisé pour titi qui pourra servir pour ranger et accrocher ses chaussons…

Et pour celles et ceux qui n’osent pas se lancer dans la broderie ou le point de croix, vous pouvez aussi customiser votre tote bag avec des feutres ou des tampons textiles et faire participer votre enfant.

Lcfdi

Bricolages, DIY

Pat’anniversaire pour les 3 ans de titi (part.1)

Cette année nous avons fêté les trois ans de notre Titi sous le thème de Pat Patrouille! (Paw Patrol)

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un dessin animé dont les héros sont une bande de 9 chiens menée par un petit garçon Ryder.

Ces boules de poils sont tellement mignonnes que j’ai fini par apprécier leur compagnie à travers les multiples objets dérivés, jouets et vêtement à leur effigie que mon fils collectionne…

Je me suis donc amusée à préparer la fête autour de ce thème.

Depuis un moment l’idée me trottait de confectionner une piniãta, élément incontournable pour une fête d’anniversaire réussie 😉

Je mettais donné comme objectif de la réaliser avec uniquement du matériel de mon stock.

J’avais conservé une jolie boîte de forme octogonale, reçue avec une de ces box de produits de beauté… elle allait donc me servir de base pour ma piniãta!

Après avoir effectué une petite recherche sur la toile, j’ai choisi d’imprimer deux feuilles: une avec les personnages et une avec le logo de la « pat patrouille ».

Je les ai découpées aux dimensions de la boîte pour ainsi la recouvrir. Pour cela j’ai mis de la colle blanche liquide.

J’ai utilisé des fils chenille pour coller sur certains contours de la boîte, pour faire un rappel du pelage des chiens.

Afin de personnaliser la piniãta, j’ai imprimé le prénom de mon fils pour le coller sur le logo original à la place du mot « patrol ».

Ensuite, je me suis servie des bandes de papier que j’avais en réserve à la base pour faire du quilling mais que je trouvais trop épaisses, et je les ai collées sur le contour de la boîte pour la rendre plus colorée et festive.

Vous pouvez aussi utiliser du papier crépon ou du papier de soie pour produire cet effet.

Enfin, il me restait à garnir cette piniãta:

J’ai mis des bonbons, des gommes en formes de smiley, des figurines de pat patrouille, des ballons de baudruche, des porte-clés etc…

Et en même temps vous pouvez voir mon erreur!

J’ai mis des chips de polystyrène… ce qui a amorti les coups quand mon fils a voulu casser sa piniãta et a rendu plus difficile son ouverture.

NB: ne pas remplir la boîte au taquet… 😆

Je vous conseillerais même de découper une face de la boîte et de la remplacer en recouvrant de papier de soie ou de crépon pour faciliter « l’éclatement » de la boîte… car le carton reste malgré tout un peu dur à défoncer… surtout pour un petit de trois ans.

Voici en images et en action mon fils entrain de faire la fête à sa première piniãta:

Évidemment étant donné son jeune âge on ne lui a pas bandé les yeux 👀 mais cela ne l’a empêché ni de s’amuser, ni d’apprécier les petites surprises.

Maman cigale a beaucoup aimé réaliser cette piniãta et en tentera une autre l’an prochain! Reste à savoir quel thème! Une chose est sûre ce sera titi qui aura le dernier mot… 😉

Lcfdi

Bricolages, DIY

Un tableau à 4 mains

Avec mon titi, nous adorons faire des créations à 4 mains.

Nous nous sommes lancés dans une peinture! Et ce ne fut pas triste!

Je n’ai pas pu prendre des photos du déroulement de l’activité car je devais gérer un peu dans tous les sens.

Matériel utilisé:

>>1 ère partie

Une toile

Peinture acrylique/pinceau ou rouleau

Scotch de masquage

Paillettes

Déroulement:

– placer le scotch de masquage sur la toile en créant des formes géométriques

-laisser peindre l’enfant dans les diverses formes obtenues avec différentes couleurs de peinture. (Je l’ai laissé mélanger et mettre des paillettes car c’est sa lubie du moment mais … on peut aussi faire uni)

Laisser sécher et retirer le scotch de masquage.

Comme il y a eu quelques débordements j’ai repassé à l’acrylique blanche les endroits où il y avait le scotch de masquage. Normalement vous ne devez pas avoir à réaliser cette étape 😉

>>2 ème partie:

– colle à pistolet

-grains de café

-stickers tasse de café

Déroulement :

Coller les stickers

(Réalisé par l’adulte ) => Fixer les grains de café avec la colle chaude à pistolet aux endroits désirés et inscrire le mot  » café  » ☕️

Je voulais un tableau pour accrocher au dessus de ma machine à café c’est chose faite mais vous pouvez aussi le laisser comme à la fin de l’étape 1 ou bien choisir un autre thème.

J’espère que ce mini tuto vous a plu. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaire.

En attendant mon mini Picasso est fier de son œuvre !

J’en profite pour vous dire qu’ aujourd’hui mon blog souffle sa première bougie !

Pour fêter cela un concours sera prévu à 500 mentions j’aime sur Ma page Facebook, n’hésitez donc pas à me suivre 😉

Lcfdi

Bricolages, DIY

Un quiet book #2

J’ai renouvelé l’expérience de la confection d’un quiet book!

Souvenez-vous mon premier quiet book (Article ici) avait été réalisé presque sans couture et avec beaucoup de colle…

Pour ce second quiet book, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai essayé de le coudre au maximum et à la main 🤚… bien que n’étant pas très douée pour la couture.. et j’y ai pris goût! (Me faudrait quand même quelques cours car bonjour la régularité…)

Il ressemble beaucoup à mon premier quiet book, le thème étant aussi l’habillement mais j’ai apporté quelques modifications et de nouvelles pages.

Ce quiet book est destiné au fils d’une amie qui va bientôt souffler ses 3 bougies! Elle avait adoré mon premier quiet book, j’espère que sa version revisitée lui plaira tout autant… même s’il est encore perfectible…

Voici déjà la couverture, la tranche et le dos:

Remarquez la jolie épaisseur!

Pour rappel: il est réalisé principalement en feutrine et avec des coupons de tissus.

La deuxième de couverture est constituée d’un petit pochon surprise dans lequel se trouvent des petites breloques en silicone attachées avec un fil de coton, un petit grelot s’y cache également.

Pour la première page j’ai repris l’idée de la couronne avec le scratch mais j’ai ajouté le prénom du petit propriétaire: (caché sur la photo)

Sur la deuxième page se trouve la basket avec l’activité de laçage pour laquelle j’ai mis un fil de coton ciré.

La troisième page propose un paysage avec une corde à linge, des pinces à linge, des vêtements et un panier à linge. L’enfant peut s’amuser à pendre et dépendre le linge: une activité qui lui permet de travailler la motricité fine et l’action de pincer avec ses doigts.

Sur la quatrième page: une petite robe avec un noeud à attacher et détacher

J’ai voulu pour ce quiet book ajouter la notion d’écrit: j’ai donc en face de la robe placé le mot « une robe » en lettres de mousse autocollantes.

Ensuite vient la page (ma préférée !) avec la fermeture éclair:

J’ai imaginé une petite coccinelle avec du tissus à pois et de la dentelle pour la tête.

A l’intérieur l’enfant peut y découvrir un cœur en sequin attachée à du ruban et une petite maison en marionnette de doigts.

Sur la page en face: j’ai repris mon idée du dinosaure pour l’activité de boutonnage:

Pour ce futur petit écolier qui fera sa première rentrée en septembre j’ai fait un petit sac d’école en feutrine avec une sangle à scratcher en guise de fermeture:

J’ai écrit « école  » avec des petites perles lettres sur un fil de coton solidement cousu et de même que pour la petite robe, j’ai inscrit le mot « sac » en face en lettres de mousse.

Enfin, pour appréhender l’usage des pressions, j’ai cousu des pressions qui permettent de fermer/ ouvrir le quiet book bien épais!

J’ai hâte de savoir si ce quiet book plaira au destinataire!

En attendant n’hésitez pas à me donner votre avis et vos conseils en commentaires.

Lcfdi

Bricolages, DIY

Des bouteilles sensorielles… fascinantes et sensationnelles !

Je vous explique brièvement le principe des bouteilles sensorielles:

Elles sont inspirées de la pédagogie Montessori: (méthode d’éducation créée en 1907 par Maria Montessori qui repose sur l’éducation sensorielle et kinesthésique de l’enfant cf: Wikipedia)

Fascinantes autant pour les petits que pour les plus grands, elles sont rapides et faciles à fabriquer et avec un maximum de matériel de récupération: elles sont peu coûteuses.

On les utilise dans les activités d’éveil et de retour au calme, elles permettent à l’enfant d’éveiller ses sens et de s’apaiser…

Je vous partage mes petites recettes, mais vous pouvez trouver plein d’autres idées sur la toile ou même inventer vos compositions.

Pour ma part, je me suis inspirée d’une vidéo sur YouTube

Matériel: des bouteilles transparentes que vous pouvez récupérer, des paillettes, des pompons, des sequins, de l’huile, de l’eau, du colorant alimentaire, des perles d’eau…

Bouteille 1: pompons de différentes tailles + eau + colorant bleu

Bouteille 2: eau+ perles d’eau (petites billes qui gonflent au contact de l’eau utilisées par les fleuristes, on en trouve sur Amazon à prix raisonnable pour une quantité intéressante)

Bouteille 3: eau + paillettes + colorant alimentaire + un peu d’huile+ sequins

N’oubliez pas de coller le bouchon avec de la colle à pistolet avant de laisser les enfants les manipuler.

Ces bouteilles ont beaucoup plu à mon fils, il adore regarder le contenu évoluer dans les bouteilles, les retourner dans tous les sens et les secouer, j’avoue pour ma part que je me suis bien amusée à les faire. D’ailleurs nous attendons d’autres contenants à remplir pour agrandir notre collection!

À suivre!

Lcfdi